Discrimination à Disneyland Paris, mobilisez-vous ! – APEI SABLE SOLESMES

Discrimination à Disneyland Paris, mobilisez-vous !

logo Unapei

L’Unapei porte plainte pour discrimination à l’encontre des visiteurs handicapés mentaux. Signez massivement sa pétition pour que ces pratiques ségrégationnistes cessent immédiatement. Diffusez l’information à tous vos contacts.

 

L’Unapei, a été alertée par de nombreuses familles et associations pour des actes de discrimination manifestes dans les Parcs Disneyland Paris. La direction du Parc a été alertée par plusieurs courriers lui demandant de prendre des mesures immédiates pour mettre fin à ces actes de discrimination. Elle ne conteste pas les faits. Pire encore elle reconnait l’existence de pratiques conduisant à restreindre l’accès aux attractions du parc sur le seul critère du caractère visible du handicap mental de leurs visiteurs et n’envisage nullement d’y mettre fin. La direction du parc s’abrite derrière des règles de sécurité qu’elle a elle-même établies.

Un délit de faciès avant tout.disneyland-web

Aujourd’hui, les personnes qui présentent un handicap mental visible se voient refuser l’accès aux attractions et sont sorties de la file. Elles n’ont pas d’autre choix que de s’identifier en tant que visiteur handicapé et obtenir le « pass » dit « prioritaire » pour espérer profiter des attractions.

Un pass prioritaire pour mieux restreindre l’accès des attractions.

Ce pass prioritaire conduit les personnes handicapées à être mises à l’écart (sortie des files classiques, entrée par les sorties des attractions, obligation de prendre rendez-vous à heures fixes… ). D’autre part, il contraint les personnes à suivre des règles différentes et dérogatoires d’accès aux attractions (obligation d’être accompagnée par une personne valide, impossibilité de monter dans une attraction avec d’autres personnes handicapées et ce pendant toute la durée du cycle d’une attraction). Par exemple, un groupe de 4 personnes handicapées avec un accompagnateur ne peut pas faire les attractions ensemble. L’accompagnateur doit faire 4 fois l’attraction pour permettre aux personnes handicapées de la faire chacune à son tour.

À la suite des nombreuses plaintes et de témoignages édifiants reçus, l’Unapei et les Papillons Blancs d’Epernay ont organisé une visite test. Celle-ci atteste des pratiques discriminatoires fondées sur le seul faciès des personnes et restrictives de l’accès aux attractions du parc. Les visiteurs handicapés mentaux s’attendent à vivre un moment magique dans un monde féérique. Mais ils découvrent un univers hostile, l’aventure de la discrimination commence, le rêve s’effrite au fil des injustices et laisse la place à un sentiment d’indignation et de révolte.


 

Pour enjoindre Disneyland Paris à mettre fin aux pratiques discriminatoires, l’Unapei porte plainte pour infraction aux articles 225-1 et suivants du code pénal.

Pour soutenir cette démarche :

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.apei-sable-solesmes.com/discrimination-a-disneyland-paris-mobilisez-vous-2/